Calendrier republicain

, genealogie, conversion du calendrier républicain en dates grégoriennes

Revenir
à l'accueil

 

Visiter
l'arbre

 

Nous
contacter

 

Fiches individuelles

 

Qui a créé l'arbre ?

 

Plan
du site

Conversion des dates républicaines en dates grégoriennes

 


Cliquez sur le jour, le mois et l'année et la conversion se fera automatiquement

 

Jour

Mois

 An

 
 

 

Le calendrier républicain, ou calendrier révolutionnaire français, fut créé pendant la Révolution française et fut utilisé de 1792 à 1806, ainsi que brièvement durant la Commune de Paris (1871).
L'année du calendrier républicain était découpée en douze mois de trente jours chacun (= 360 jours), plus cinq à six jours (selon les années) ajoutés en fin d'année pour qu'elle reste alignée avec l'année tropique (~365¼ jours).
Chaque mois était découpé en trois décades de dix jours.

La journée devait être découpée suivant le système décimal : « de minuit et minuit » : elle comportait dix heures découpées en dix parties elles-mêmes décomposables en dix parties, ainsi de suite « jusqu’à la plus petite portion commensurable de la durée ». Cette division décimale de la journée ne fut jamais appliquée et abolie en 1795 (entre l'an III et l'an IV).

Les noms des mois et des jours furent conçus par le poète Fabre d'Églantine avec l'aide d'André Thouin, jardinier du Jardin des Plantes du Muséum National d'Histoire Naturelle. Chaque nom de mois rappelle un aspect du climat français (décembre, nivose, la neige) ou des moments importants de la vie paysanne (septembre, vendémiaire, les vendanges). De ce fait, ce calendrier, que ses concepteurs voulaient « universel », était fortement lié à son pays d'origine et au poids économique que représentaient les activités agricoles à l'époque.

Le calendrier a produit des années sextiles (contenant six jours complémentaires - les « sanculotides ») les années 3, 7, et 11 par ajout d’un jour à la fin de l’année, donc un sixième jour complémentaire. Ce jour s’appelait le "jour de la Révolution", qui marquait la fin d’une franciade et qu’on célébrait comme une fête nationale.

Le 22 fructidor an XIII (9 septembre 1805), Napoléon signa le sénatus-consulte qui abrogea le calendrier républicain et instaura le retour au calendrier grégorien à partir du 1er janvier 1806. (Wikipedia)


 

  

Convertisseur de dates - Lexique  - Visiter l'arbre  - Fiches individuelles  - Vers la lignée Maréchal  - Qu'est la Généalogie ?  - Nous contacter  - Liens