lexique généalogique

, arbre généalogique, vocabulaire généalogie, étude généalogique

Revenir
à l'accueil

 

Visiter
l'arbre

 

Nous
contacter

 

Fiches individuelles

 

Qui a créé l'arbre ?

 

Plan
du site

Lexique généalogique

(de A à D)

 

<<<<   voir de E à L   >>>> <<<<   voir de M à V   >>>>
 


Abboville : système de numérotation utilisé pour une généalogie descendante. Principe : l'ancêtre de départ porte le numéro 1, son aîné le N° 1.1, son cadet 1.2 etc. Le premier enfant de l'aînée est le 1.1.1 et le premier du cadet le 1.2.1 etc.

acte : écrit rédigé par un officier commis à cet effet par l'autorité juridique compétente pour constater un fait (événement, convention)

acte notarié : acte rédigé par un notaire pour constater officiellement une convention intervenue entre des particuliers. Ces documents fourmillent d'informations : contrat de mariage, liquidation de succession : on peut ainsi mieux connaître la fortune, le milieu social...

acte sous seing privé : acte rédigé pour constater une convention intervenue entre des particuliers et signé par les parties et leurs témoins sans l'intervention d'un notaire.

adoption : acte juridique établissant entre deux personnes (l'adoptant et l'adopté) des relations de droit analogues à celles qui résultent de la filiation biologique. Création d’un lien de filiation par la reconnaissance juridique. Il s’agit d’une parenté élective. Elle ne peut être remise en cause.

adultérin (enfant): né d'un rapport extra-conjugal, d'un adultère. L'expression a disparu du Code Civil et est remplacée par "enfant naturel".

affins : apparenté par alliance, individus unis entre eux par le mariage de l’un des leurs.

âge : temps écoulé entre la naissance d'une personne et un moment quelconque de sa vie. L'âge calculé est déterminé par la différence entre la date de la mention et la date de naissance. L'âge déclaré est l'âge affirmé par le probant ou par un témoin et formulé au moins en années, sinon en mois et en jours. L'âge présumé est l'intervalle de naissance déduit d'une déclaration de majorité ou de minorité ou de la nature de l'événement rapporté par le document

agnat : descendant(e) par ligne masculine, en pratique, les agnats portent tous le patronyme de l'ancêtre commun

agnatique : synonyme de patronymique. La ligne agnatique regroupe tous les pères et fils porteurs du même nom, le nom patronymique.

aides : droit féodal, contributions dues au seigneur pour l'aider à faire face à de grosses dépenses, puis sous l'Ancien Régime, impôts indirects perçus sur la circulation et la vente de certaines marchandises ( alcools, cuirs, amidon, orfèvrerie, huiles, savons, papiers, cartes à jouer...).

aïeul/aïeule : grand-père/grand-mère (pl : aïeuls/aïeules). Et encore moins utilisé : quadriaïeul  (On dit plus communément quatrième aïeul ou quartaïeul (Littré)), quintaïeul sextaïeul septaïeul octaïeul

aïeux : ensemble des ancêtres (ne s'emploie qu'au pluriel).

aîné : le premier enfant né d'un couple. Dans le cas de jumeaux, la coutume reconnaît pour aîné l'enfant né en second.

alliance : lien de parenté existant entre l'époux ou l'épouse et les apparentés consanguins de son conjoint

alliés : individus unis entre eux par le mariage de l’un des leurs.

almanachs et bottins :

- almanach : nom d'annuaires ou de publications ayant à l'origine un rapport avec le calendrier,

- bottin : nom donné aux annuaires téléphoniques et répertoires édités par Bottin (Sébastien Bottin, 1764-1853)

Utile aux généalogistes : L'almanach du commerce, édité par Latynna en 1797, repris par Sébastien Bottin en 1819, fusionné en 1853 avec l'annuaire général du commerce de Firmin et Didot, L'almanach royal, impérial, national, concerne les personnes ayant exercé une fonction officielle, L'almanach de Gotha : créé par Guillaume de Rothberg à Gotha (Thuringe) en 1763, devient à compter de 1828 un manuel généalogique et diplomatique et un annuaire statistique des différents états, Le bottin mondain est un répertoire des personnalités du grand monde (aristocratie,..), Le Who's who...

alternatif : les hameaux dits alternatifs dépendaient alternativement, une année sur deux de deux (ou trois) paroisses voisines ! Et la date d'alternance est rarement l'année civile. on dit aussi maire alternatif, village alternatif.

ancêtre : personne dont est issu quelqu'un

annotation marginale : inscription, en marge de l'acte de baptême, de la date et de l'endroit de la au baptême confirmation, du mariage, du sous-diaconat ou de la profession religieuse du baptisé

anthroponymie : Partie de l'onomastique qui étudie les noms de personnes

apparenté : qui est parent par alliance, par mariage.

arbre généalogique : représentation graphique d'une généalogie.

archives : nom féminin pluriel, ensemble des documents, quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique ou morale, et par tout service ou organisme public ou privé, dans l'exercice de leur activité. Il existe des Archives communales (AC), Archives Départementales (AD), Archives diocésaines, Archives hospitalières, Archives nationales (AN), Archives notariales, Service Historique de l'Armée de Terre (SHAT), etc ...

armoiries : ensembles symboliques autrefois figures sur les boucliers ou écus pour distinguer les personnes, les familles, les communautés, etc.

armorial : recueil d'armoiries

article : unité de classement d'archives (registres, pièces, ...)

ascendance : ensemble des personnes dont est issu quelqu'un

ascendant : ancêtre direct

auteur : en généalogie ce terme désigne l'ancêtre commun à plusieurs branches.

aveu : acte par lequel un vassal reconnaissait la suzeraineté du seigneur auquel il était inféodé.

bailliage : juridiction d'un bailly, fonctionnaire royal sous l'ancien régime.

ban : proclamation. Annonces pendant trois dimanches successifs (et affichage) de la célébration d'un mariage (histoire : droit royal de commander, de contraindre ou de punir).

baptême : sacrement destiné à laver le péché originel et à faire chrétien celui qui le reçoit.

bâtard : enfant né hors du mariage. Jadis dans les familles nobles c'était courant et généralement accepté.

beau-fils : époux de la fille ; fils issu d'un autre mariage de l'époux ou de l'épouse.

beau-frère : époux de la sœur, ou frère du conjoint, ou époux de la sœur du conjoint

beau-père : autre époux de la mère; père de l'époux ou de l'épouse

belle-fille : épouse du fils; fille issue d'un autre mariage de l'époux ou de l'épouse

belle-mère : autre épouse du père ; mère de l'époux ou de l'épouse

belle-sœur : épouse du frère, ou sœur du conjoint, ou épouse du frère du conjoint

benjamin : dernier né des enfants.

bigamie : état d'un homme uni à deux femmes en même temps ou d'une femme unie à deux hommes en même temps

bisaïeul/bisaïeule : Père, mère des aïeux c'est-à-dire arrière-grand-père et arrière-grand-mère. Bisaïeux : arrière-grands-parents.

blason : ensemble des signes et emblèmes qui composent l'écu d'une famille.

BMS : acronyme de Baptême, Mariage religieux et Sépulture. Concerne les registres paroissiaux tenus par les curés sous l'Ancien régime. A la révolution les BMS furent remplacés les NMD

bottin Voir almanach

branche : fragment d'une filiation générale issue d'une même souche. Un arbre généalogique ascendant se divise à l'infini. Chacune de ces divisions peut être appelée une branche. On parlera ainsi de la branche maternelle, de la branche bretonne (lorsque toute une partie des ancêtres sont issus de cette région : attention il ne s'agit pas de désigner tous les ancêtres bretons mais uniquement un "groupe", tous originaire de Bretagne, et relier entre eux par des liens directs : parents, grand-parents, etc).

bru : épouse du fils

brassier : paysan qui n'avait, pour travailler ses terres, que la force de ses bras. (le laboureur disposait d'un attelage). Il ne possède pratiquement pas de terre et loue ses services auprès de plus riches que lui.

brevet : acte "fait par brevet", acte en brevet, acte notarié simple, qui n'est pas conservé par le notaire mais remis aux parties, par opposition à acte notarié en minute.

bulletin de décès (mentions figurant sur un) : nom, prénom, date et lieu de naissance, noms et prénoms des parents, situation matrimoniale avec nom et prénom du conjoint éventuel, date, heure et commune du décès.

ca : voir circa

cadastre : registre public contenant la liste détaillée des propriétés et de leurs propriétaires en vue de leur imposition. Date de Napoléon 1er dans sa conception moderne (création en 1791). Archives départementales série P.
Il permet de connaître avec certitude le propriétaire de chaque parcelle de terrain. La consultation des cadastres successifs permet de connaître les différents propriétaires d'une maison ou d'un terrain. Informations : Nom, prénoms, domicile et type du bien (maison, écurie, terre labourable, pré...)

cadet : Le deuxième enfant d'un couple. Se dit aussi de chacun des enfants nés après l'aîné.

cadette (branche) : quand le cadet meurt sans postérité, même à un age avancé, on appelle cadette, la branche issue de son frère puiné * le plus proche.

cahier de grossesse : registre des déclarations de grossesse effectuées suite à l'édit d'Henri Deux (1556 obligeant les mères célibataires et les veuves à déclarer leur grossesse), comprend : nom de la mère, âge, origine géographique, métier, identité du père et circonstances de la rencontre (à considérer avec réserves, certains endossant des paternités contre rétribution ), conservés en série B des Archives départementales.

calculs de degré de parenté : voir degré.

calendrier : système de division du temps

capitation : Impôt, taxe levée par individu selon sa classe (fortune et rang) créée par Louis XIV en 1695, ne devait être levée "que dans les pressants besoins de l'Etat", suspendu en 1698, rétabli en 1701, perçu jusqu'à la Révolution. Registres en série C des Archives Départementales.

carte d'identité : fournit la date et le lieu de naissance et parfois des éléments permettant de mieux connaître la personne : photo, taille, signes particuliers, domicile.

cartulaire : recueil de chartes, contient la transcription des archives d'un établissement religieux, voir d'une ville ou d'une famille, confectionné afin d'éviter de manipuler les originaux.

célibataire : état matrimonial d'une personne qui n'a jamais été mariée

cens (fiscalité) : redevance fixe que le possesseur d'une terre payait au seigneur du fief - cens principal : payé une seule fois pour une terre que l'on tenait d'un seigneur ou du roi - cens périodique : ou rente seigneuriale, remplacé parfois par le champart - censiers, ou censiers-rentiers : registres, compilations de titres, d'extraits d'actes mentionnant nom, adresse, localisation du bien, montant et date de paiement de la redevance, possède parfois un index - cueillerets, cueilloirs, lièves: livres de recettes de cens - censive : territoire d'un fief assujetti au cens.

               

champart : impôt, droit féodal qu'avait les seigneurs de prélever une partie de la récolte de leurs tenanciers.

charte : Il s'agit d'un acte concédant des franchises, des privilèges, des titres de propriété ou de vente. Pour les familles, les chartes permettent d'apporter la preuve de leurs privilèges et droits sur un bien ou un titre. Archives départementales, séries E, F et J.

chartrier : recueil de chartres et aussi désigne le lieu où l'on conservait les chartes du royaume ou d'une abbaye.

circa : mot latin signifiant 'aux environs de'. Utilisé couramment en anglais. [abréviation courante "ca"]

clan : groupe de descendants de plusieurs lignages et au sein duquel tous les membres se disent apparentés à partir d’un ancêtre unique (souvent mythique), mais sans pouvoir définir avec précision leurs liens de parenté.

cognat : descendant par ligne féminine.

·       D'après le Traité de Généalogie de René JETTE :

"Cognat : Descendant d'une même souche en ligne autre que masculine"
"Cognation : Parenté par les femmes ; parenté par consanguinité, par les hommes ou par les femmes
"Ascendance cognatique : Ascendance unilinéaire où alternent les ascendants masculins et féminins. Elle relie un "probant" à un ascendant choisi à l'avance."

·       D'après le GDEL :

"Cognat : Lien par les femmes"
"Cognatique : Mode de filiation non unilinéaire par les hommes ou par les femmes"

·       D'après le Robert :

"Cognat : Parent par les femmes"
"Cognation : Parenté naturelle sans distinction de ligne paternelle ou maternelle."

cognatique : se dit d'une généalogie descendante ne comportant pas les individus appartenant à la descendance agnatique.

cognatisme : filiation indifférenciée par les hommes ou par les femmes. Elle concerne les quatre grands parents

collatéral / collatéraux : descendant d'un ancêtre commun , mais par une autre branche (ex : frère, oncle, nièce, cousin...).

commère : marraine

compère : parrain

compoix : ancêtre du cadastre

comté : ancien découpage du territoire du Québec à des fins électorales et censitaires

consanguin : qui est parent par le père et par extension les personnes ayant un ascendant commun. Voir utérin

consanguinité : dispense de consanguinité

contrat de mariage : convention par laquelle les futurs époux déterminent leur régime matrimonial

copie intégrale d'un acte : doit indiquer toutes les mentions figurant dans l'acte original, y compris nom et adresse du notaire en cas de contrat (sur un acte de mariage), et mentions marginales.

cote : code alphanumérique d'identification d'un document archivé

cousins germains : enfants de deux frères ou sœurs (= même grand-père, même grand-mère).

cousin issu de germains : Personne ayant un arrière-grand-père commun ou une arrière-grand-mère. Appelés aussi "petits cousins" ou "sous-germains".

cousins parallèles : enfants du frère du père ou de la sœur de la mère

cousins croisés : enfants du frère de la mère ou de la sœur du père

critique des sources : ensemble des règles de procédure permettant de déterminer l'admissibilité d'une source au statut de document

cujus : voir de cujus

curateur : personne, en principe de la famille, chargée de la protection des intérêts matériels d'un mineur orphelin, ou nommé en cas d'absence du père ou de succession vacante.

date Ca. : aux environs de ... . Indique une date approximative. "Ca" abréviation de circa

de cujus : désigne l'individu dont on recherche les ancêtres. Synonyme de "probant".
Premiers mots de la locution juridique latine " de cujus successione agitur ", celui ou celle dont la succession est en cause, en généalogie, celui ou celle à partir du ou de laquelle on commence la recherche

degré : synonyme de génération en droit civil. Différence de génération qui sépare des parents consanguins ou par alliance. On dit cousin au 2ème et 3ème degré par exemple. il y a deux sortes de degrés civils et canoniques.

degré de parenté pour le droit canon (religieux) : le degré de parenté est le nombre de générations séparant deux individus par rapport à leur ancêtre commun. Ainsi un père et un fils sont parents au premier degré de même qu'un frère et une sœur. Deux cousins directs sont parents au deuxième degré, etc.

degré de parenté pour le droit civil : il faut partir de l'une des personnes, remonter jusqu'à l'ancêtre commun et redescendre jusqu'à l'autre personne. Un frère et une sœur sont parents au deuxième degré. Un oncle et son neveu sont parents au troisième degré (on part du neveu, on monte à l'un de ses parents, puis grand-parents et on redescend sur l'oncle).

délais de communication : voir Loi des 100 ans

dénombrement : recensement

dépôt : lieu d'archivage. Archives déposées.

dépouillement : analyse de tous les registres paroissiaux et les actes d'état civil afin de les transcrire pour facilité les recherches à d'autres généalogistes. On parle aussi de "relevé systématique". Relevés systématiques

descendance : ensemble des personnes issues d'un individu ou d'un couple

descendance agnatique : descendance rassemblant tous les descendants issus du probant par les mâles.

descendance utérine : descendance rassemblant tous les descendants issus du probant par les femmes.

descendance utile : descendance n'énumérant que les descendants ayant laissé une postérité

devise : phrase inscrite dans les armoiries. Exprime un idéal, un but, une règle de conduite

dîme (fiscalité) : impôt, fraction variable de la récolte prélevée par l'Eglise

dîmes inféodées: qui sont possédées par le seigneur ou le roi

exemples de dîmes:

- grosses dîmes: récoltes de froment, seigle, orge, avoine, vin
- menues dîmes: volailles et bétails
- dîmes vertes: pois, fèves, lentilles, lin
- dîmes charnages: brebis et porcs
- dîmes novales: terres nouvellement défrichées
- dîmes personnelles: travail et industrie d'un particulier.

dispense de bans: voir ban

dispense de consanguinité : accord donné par un évêque pour un mariage entre cousins. En droit canon, on compte le nombre de degrés qui séparent de l'ancêtre commun. Une dispense du 4e degré veut dire que les époux avaient des arrières-arrières grands-parents communs. On trouve également des dispenses du 3e au 2e degré ou du 4e au 3e degré. Les dispenses du deuxième degré étaient accordées par le Pape, les autres par les évêques.

Une dispense pour consanguinité "au 4e degré" sous-entend "du 4e ou 4e degré", c'est-à-dire l'ancêtre commun est au niveau des arrière arrière grands-parents. L'arrière grand-père de l'un est donc le frère de l'arrière grand-mère de l'autre (ou l'inverse, ou deux frères, ou deux soeurs, bref...).Si on avait eu un décalage par exemple dispense du 3e au 4e degré de consanguinité, l'arrière grand-père de l'un aurait été le frère de la grand-mère de l'autre ... ces dispenses se retrouvent en principe dans les archives de l'évêché, bien souvent déposées aux archives départementales DE L'EVECHE dans la série G : archives religieuses séculiaires.

dispense de parenté au mariage : levée de l'empêchement de parenté par autorisation spéciale de l'autorité compétente

dixièmes :impôt royal créé en 1710

document : définition officielle par l'Organisation Internationale de Normalisation (ISO) : "Ensemble formé par un support et une information, généralement enregistré de façon permanente, et tel qu'il puisse être lu par l'homme et la machine."
Le document a 2 fonctions : la conservation et la communication de l'information. Il peut apparaître sous de nombreux supports : le papier, la microforme, l'audiovisuel, le numérique.

domicile : lieu ordinaire d'habitation d'une personne.

donation entre vifs : contrat par lequel une personne se dépouille irrévocablement d'une chose (le donateur) en faveur d'une autre qui l'accepte (le donataire)

dot : biens que le père donne à sa fille, ces biens appartiennent en propre à la femme. Il se dit particulièrement, surtout en termes de Jurisprudence, du Bien qui reste la propriété de la femme, quoique le mari en partage la jouissance et en ait l'administration.
·       compensation matrimoniale : série de biens qui vont du père d’un garçon aux parents de l’épouse.
·       douaire : biens qu’un homme remet à son épouse et qu’elle garde en propre.

  
Retour en haut de page, cliquez ici     

 

 

Convertisseur de dates - Lexique  - Visiter l'arbre  - Fiches individuelles  - Vers la lignée Maréchal  - Qu'est la Généalogie ?  - Nous contacter  - Liens